Utilisation d’un jeu de société dans un cours de Mathématiques

A l’Esaip, nous organisons depuis plusieurs années une pré-rentrée Sciences la dernière semaine du mois d’août juste avant la reprise des cours début septembre pour les étudiants sortant du lycée.

Cette semaine a pour but de travailler différentes notions en Mathématiques et Sciences Physiques appartenant au programme du secondaire. De plus, avec la réforme du bac et les choix des différentes spécialités, options, les étudiants arrivent en post bac avec divers parcours et par conséquent diverses lacunes accentuant l’hétérogénéité des classes.

Je vous présente ci-dessous un retour d’expérience concernant un atelier brise glace réalisé en début de semaine lors de cette remise à niveau utilisant un jeu de société afin d’apporter de la culture mathématiques et de retracer les grands moments importants en sciences.

 

Organisation et programme de cette pré rentrée 

Durant 5 jours, les étudiants volontaires vont alterner entre des cours de Mathématiques et de Physique Chimie afin de faciliter leur entrée dans le supérieur.
A titre d’exemple, la figure 1 illustre le planning de la pré-rentrée effectuée sur le campus Méditerranée pour l’année académique 2023-2024 :

Figure 1 : Planning de la Pré-rentrée Sciences

Au niveau du programme, pour l’enseignement en Mathématiques, dans un premier temps, des rappels sur les calculs algébriques (addition, soustraction, fraction, calcul de racines) sont abordés, puis nous concentrons notre étude sur l’étude de fonctions (domaine de définition, parité, symétrie, dérivée et variations de fonctions). Ensuite, nous continuons par des rappels sur les suites numériques et pour finir sur la géométrie et plus précisément la trigonométrie.

Pour l’enseignement en Physique Chimie, des rappels sur les équations chimiques et types de réactions sont étudiées, la mécanique est par la suite introduite et enfin nous finissons la semaine avec la thermodynamique et les ondes.

Lors de cette rentrée, 30 étudiants étaient présents, comme cela est visible sur la figure 2.

Figure 2 : Première séance de la Pré-rentrée Sciences

 

Construction du jeu de société

Afin de diversifier l’approche à la partie Mathématiques, j’ai construit et adapté le jeu commercial Qui est ce ? en remplaçant les cartes habituelles par des cartes représentant les plus grands scientifiques de l’histoire comme cela est illustré à la figure 3.

Figure 3 : Cartes représentant les personnages du nouveau jeu de société

J’ai donc réalisé ces cartes en double et afin que les deux joueurs qui participaient au jeu simultanément aient le même plateau de jeu d’après l’illustration de la figure 4

Figure 4 : Plateau de jeu

 

Animation de la séance

En terme de séquence pédagogique, j’ai positionné l’animation Quiest ce ? en atelier brise glace ce qui signifie que cette séance a lieu en début de semaine. Etant donné que je n’avais qu’un seul exemplaire, chaque étudiant joué en binôme sous ma supervision. En parallèle, les autres étudiants travaillent sur une plan d’exercices de révision afin de me permettre d’évaluer si les pré requis des notions du secondaire sont maitrisés ou non.


Règles du jeu

Chaque étudiant dispose d’un plateau sur lequel sont représentés les portraits de différentes personnalités scientifiques.

Au début d’une partie, chaque élève choisit au hasard une carte que l’autre étudiant devra deviner.
Pour gagner, chaque élève doit être le premier à trouver le personnage mystère de l’autre camarade. Dans ce but, pour cela, posez les bonnes questions sur les résultats scientifiques qui concernent cette personnalité afin d’en éliminer un maximum à chaque tour pour trouver le personnage mystère

 

Bilan de cette expérience

Cette expérience fut très enrichissante pour les nouveaux étudiants et su mettre en valeur la pédagogie innovante que nous utilisons à l’école. La plupart des étudiants sont ravis de ce dispositif et trouve cette pédagogie intéressante.
Quelques jours après, lors de l’amphi de rentrée des familles, j’ai également eu plusieurs retours de parents en me précisant que cette manière d’enseigner était propice à la motivation des étudiants.

Il serait intéressant de pouvoir multiplier ce type de dispositifs en détournant plusieurs jeux de sociétés commerciaux au service de l’enseignement des Mathématiques, afin de prévoir des séances de TP correspondant à la mise en pratique des connaissances acquises par l’apprentissage ludique.

 

Mickaël Bosco
Coordinateur pédagogique du Campus Méditerranée
Enseignant Chercheur en Mathématiques à l’ESAIP